WAPT 1.3 : Une nouvelle façon de créer vos paquets

Beaucoup d’entre vous semblaient avoir des problèmes avec la création de paquets. C’est pourquoi nous vous avons concocté un Wizard de création automatique de template pour vos paquets. Vous n’aurez qu’à « Glissez / déposez » vos paquets « .exe » ou « .msi » dans le Package Wizard. Par la suite, Pyscripter s’ouvrira avec un template de paquet prêt à l’emploi. Vous pourrez alors tester votre paquet, rajouter vos configurations personnelles dans le template si vous le souhaitez, et déployer !

Liste complète des changements entre WAPT 1.3.9.3 et la version 1.3.12.13

Le changement majeur de WAPT 1.3 : Le package Wizard

  • Make-package-template : Templates de setup.py plus spécifiques pour les MSI et les EXE. Au lieu d’un « run() », on utilise « install_msi_if_needed » et « install_exe_if_needed setuphelpers ».
  • Ajout de la fonction « get_installer_defaults() ».
  • Ajout d’un Wizard de création de paquet dans la console : « menu Tools / Make package template from setup file » ou par drag n’ drop d’un « .msi » ou d’un « .exe » dans l’onglet dépôt privé. Par la suite, il faudra cliquer sur « OK ». Pyscripter est ouvert avec le template de paquet (idem que la ligne de commande : « wapt-get make-template C:\tranquilit\wapt\tests\7z920.msi »).

WAPTconsole : Assistant de création de paquets à partir d’un fichier MSI ou d’un fichier Exe.

  • Option dans le menu « Outils » ou par drag n’ drop dans l’onglet dépôt privé.
  • Découverte des options silencieuses.
  • Utilisation des fonctions « install_it_needed et install_msi_if_needed » au lieu d’un simple « run() » pour les « .exe » et les « .msi » (plusieurs templates de « setup.py dans c:\wapt\templates »).
  • Amélioration significative de la vitesse de modification en masse des paquets machines.
  • Vérification optionnelle de la signature des paquets que l’on importe d’un dépôt extérieur. La liste des certificats autorisés se trouve par défaut dans « %APPDATA%\waptconsole\ssl » et peut être précisée dans les paramètres de la waptconsole. Le paramètre « .ini » se nomme « authorized_certs_dir ».
  • Vérification optionnelle du certificat https pour les dépôts extérieurs dans la console.
  • Vérification de la signature des paquets machines avant leur modification dans la console.
  • Changement des URL relatives à la documentation.
  • Possibilité d’actualiser le certificat sans recréer la paire de clés RSA (en particulier pour préciser un « Common Name » correct, qui apparaît comme le signataire des paquets) https par défaut pour les URL de dépôt.

Les autres correctifs de WAPT 1.3 :

  • Paramètre « noconsole:1 » pour NSSM (waptservice / waptserver) pour permettre le fonctionnement sur Windows 10.
  • « Creator updates » : Problème de fichiers Zip qui restent verrouillés si une erreur est déclenchée.
  • Suppression du répertoire temporaire lors de l’annulation d’édition d’un groupe.
  • Gestion de l’espace dans les fichiers de projet pyscripter.
  • Gestion de « utf8 / unicode » pour certaines fonctions.
  • Correction de la gestion d’encoding quand « run_not_fatal() » renvoie une erreur.
  • Remplacement de la librairie « mongo.bson » par json natif de python.
  • Résolutin du bug lors de la synchronisation des groupes AD avec les paquets WAPT.
  • Correction du message d’erreur « La clé privée n’existe pas » lors de la première fois où elle est renseignée, si la console n’est pas redemarré.
  • Résolution du bug « redémarrage service WAPT » (merci à QGull).
  • Possibilité d’avoir des majuscules dans les noms de paquets (ce qui n’est, toutefois, pas recommandé, les noms des paquets sont sensibles à la casse).
  • Quelques actualisations des exemples de configuration du « wapt-get.ini.tmpl. »
  • La compilation du waptagent échoue si les clés / certificats existent déjà mais que le certificat a été supprimé de « c:\wapt\ssl ».
  • Affichage dans la barre des tâches de la fenêtre de login (pour permettre en particulier l’autofill par des gestionnaires de mot de passe).

WAPT 1.8 est disponible !

La version 1.8 de WAPT incorpore plusieurs nouveautés : La création et gestion des agents WAPT pour les environnement Macintosh et Linux ainsi que la gestion des dépôts secondaires ! Ainsi, WAPT vous permet de lutter efficacement contre les parcs hétérogènes.