Sortie de WAPT 0.6.18

De nouvelles améliorations sont disponibles

Tranquil IT Systems, CARDON Vincent
logo-wapt-952*320 La version 0.6.18 de WAPT est maintenant disponible au téléchargement. Elle apporte les améliorations suivantes :

Mise à jour de WAPT

La commande wapt-get waptupgrade [-r <URLDUSERVEUR>] permet maintenant de lancer la mise à jour automatique de l'utilitaire wapt-get.exe lui-même, optionnellement à partir du serveur spécifié (défaut: serveur défini dans le fichier wapt-get.ini, paramètre repo_url).

wapttray : disponibilité de mises à jour de paquets

L’icône du wapttray clignote maintenant pour signaler aux utilisateurs de la machine que des paquets sont disponibles pour des mises à jour. Il lui suffira de faire un clic-droit sur l’icône clignotante du wapttray puis de sélectionner Installer les mises à jour.

waptsetup.exe : ajout de fonctionnalités à l'installation

L'installeur waptsetup.exe propose maintenant 2 options supplémentaires :
  • créer une tâche planifiée pour Windows pour la mise à jour de la liste des paquets annoncées à la sortie de version 0.6.15. note : il faut toujours impérativement définir les variables donnant la fréquence et le temps maximum d’exécution de la tâche (en minutes) dans le fichier de configuration wapt-get.ini.
  • déclarer, si souhaité, le dépôt maintenu par Tranquil IT Systems comme dépôt secondaire (https://wapt.tranquil.it/wapt/), en complément d'autres dépôts de votre choix.

Identification des paquets machine et méta-paquets

Le paramètre section du fichier control d'un paquet permet maintenant de typer le paquet :
  • host : paquet machine (méta-paquet nommé du nom FQDN de la machine)
  • group : paquet de groupe (méta-paquet représentant un profil de machine, ex: "comptabilité" ou "CAO", etc)

Désinstallation ascendante des dépendances

Lorsqu'un paquet originellement installé par un appel de dépendance est désinstallé, le méta-paquet à l'origine de son installation est aussi désinstallé ; les autres paquets installés en même temps que le méta-paquet restent installés. En effet, la base de données WAPT stocke désormais l'information d'origine du paquet (installation explicite ou installation appelée depuis une dépendance).

Édition rapide d'un paquet

La commande wapt-get edit <NOMDUPAQUET> télécharge le paquet à partir du dépôt (si absent du cache), le décompresse et ouvre l'explorateur de fichier dans le dossier. Cette méthode est pratique pour éditer rapidement le contenu du paquet. Penser au préalable à définir un répertoire de travail par défaut dans le fichier wapt-get.ini : default_sources_root=c:\repertoire_de_travail

Commande courte pour build + sign + upload

La commande wapt-get build-upload <NOMDUPAQUET> rassemble en une seule commande les 3 actions suivantes :
  • construction du paquet
  • signature du paquet
  • téléchargement (upload) du paquet sur le dépôt

Inventaire d'une machine

La commande wapt-get register permet à une machine d'envoyer son inventaire matériel et logiciel (basé sur dmidecode) au format json à un serveur (paramètre wapt_server à spécifier dans le fichier wapt-get.ini).

Export json de toutes les commandes

L'option -j est maintenant disponible sur toutes les commandes wapt-get pour générer une sortie json du résultat de la commande. L'objectif de cette fonctionnalité est de permettre aux développeurs/intégrateurs d'envisager WAPT en combinaison avec d'autres systèmes de gestion de parc (ex: GLPI, Microsoft SCCM, DELL KASE, WAPT-SERVER en cours de développement, développements maison). Le wiki communautaire de WAPT est toujours disponible et change régulièrement au fur et à mesure desdes améliorations.